CR Valorisation des déchets – réunion 26 avril 2022

Après une première réunion le 7 mars, la commission Valorisation des déchets s’est réunie le 26 avril pour faire le point principalement sur le recyclage des mégots :

1) Recyclage des mégots de cigarettes

Présence de l’entreprise MéGo pour nous présenter leur processus de collecte et de recyclage des mégots de cigarettes.

Quelques rappels :

– Les études montrent que 2/3 des fumeurs jettent leurs mégots par terre
– Chaque mégot pollue jusqu’à 500 L d’eau
– Les mégots dans la rue finissent dans les eaux pluviales, donc dans le Gesvres ou l’Erdre… puis la Loire… puis l’océan
– Certaines entreprises sont plus sensibilisées (à cause des risques de départ de feu)
– MéGo collecte environ 20 tonnes de mégots, dont 1,5 t sur les Pays de la Loire
– MéGo collecte, recycle et valorise les mégots collectés : ils ajoutent aussi des granulats d’acétate issus des lunettes recyclées, ce qui permet d’améliorer le rendu visuel des plaques réalisées.
– Le mobilier urbain est réalisé avec 2 fournisseurs français (Bordeaux et Brest)

A l’ECE, plusieurs adhérents sont déjà engagés dans une démarche vertueuse et font appel à MéGo : Mercuria, Sigma, Atemis, Vincent Guerlais, autres ?

Objectifs :

Objectif 1 : étendre cette collecte à l’ECE, mais aussi plus généralement à La Chapelle sur Erdre … Aboutir à une ville « zéro Mégots » ?

Objectif 2 : aller au bout de la démarche en achetant du mobilier urbain recyclé lors des prochains achats (ECE ou Ville).

Points à traiter pour avancer sur ce sujet :

Pour les plus grosses entreprises = collecte sur site ; pour les plus petites il existe désormais un conteneur de collecte collective où chacun peut venir déposer sa récolte ?

Côté Ville :
– estimer les quantités (qualitativement) de mégots avec le service propreté ?à estimer le nombre de cendriers publics actuels (s’il y en a)
– voir ce qui est faisable en ville pour poser des cendriers, notamment devant les commerçants (espace public, cendriers fixes vs mobiles vs cendriers actuels privés ?)
– quelles modalités de collecte peuvent être envisagées ?
– quel budget est allouable (cf. taxe versées par les producteurs de cigarettes !)

Côté ECE :
– identifier les entreprises intéressées pour participer à la démarche
– recenser les besoins (nombre de salariés et/ ou fumeurs)
– voir s’il y a possibilité de prendre en charge une partie des coûts de collecte
– assurer la promotion/visibilité de la démarche

3 autres points font l’objet d’intérêts communs :

2) Recyclage des autres déchets :

A voir comment mutualiser : cartons, polystyrène, verre…

3) Compostage (des déchets issus de la restauration et espaces repas)

–> Il existe des solutions, l’objectif va être de travailler à mettre en place des solutions faciles, locales et accessibles

4) World Clean Up Day 2022, qui se déroulera le 15 septembre

–> Évènement pour que chacun fasse un petit geste pour son environnement proche !